Lectures Soufies...

Pour plaire à Dieu vous devez servir. Pourquoi vous soucier d’encourir la louange ou le blâme des gens ?
- RUMI : Mathnawi, VI:845

Discours Dr. Alireza Nurbakhsh

L'aspiration spirituelle

L'aspiration spirituelle

06 février, 2015

Dans le soufisme l’aspiration spirituelle (talab) est la force qui fait avancer le chercheur sur la voie de la perfection.Si l’on ne recherche pas la Vérité, on ne peut désirer s’engager dans un cheminement spirituel, ni comprendre pourquoi certains êtres sont poussés à entreprendre une telle quête.Pour les soufis l’état de talab ne peut être provoqué de façon intentionnelle car il s’agit d’un don divin.Dieu attire vers lui qui il veut. On ne peut choisir son bien-aimé ; c’est le bien-aimé qui choisit. Cela peut sembler mystérieux mais il est...

Poemes

Le discours de l'amour

Le discours de l'amour

06 février, 2015

Le discours de l’amour s’élève au dessus des mots et de leur sensL’amour parle à travers un autre langage Mon rival pour me défier m’a demandé de parler d’amourMais pour un cœur scellé (sourd) y’a t-il meilleure réponse que le silence Celui dont le cœur est attentif au monde des amantsN’entend plus que les cris d’amour et de bonté L’amour s’exprime dans un langage inconnu des gens ordinaires :Quitte leurs bavardages inutiles et tous ces maux de tête Celui qui ne croit pas en l’amour ne pourra jamais comprendre toutes...

Articles

Rābe‛a – L’amante de Dieu

Rābe‛a – L’amante de Dieu

06 février, 2015

Sur la Voie soufie, les hommes et les femmes sont considérés comme égaux dans leur capacité à exercer un effort spirituel. Ceux qui se noient dans l’Océan de  l’Amour perdent tous les attributs de leur identité individuelle et transcendent la distinction entre ‛il’ et ‛elle’. Puisque tous les aspirants sur la Voie sont essentiellement un dans l’esprit, les différences extérieures comme le sexe, la race et la position sociale sont hors de propos. Dans les mots du grand maître soufi Nur Ali Shāh à sa femme Bibi Ḥayāti :...

Poemes

Tarjiband

Tarjiband

14 juin, 2013

1Ah, par Ton Amour,les cœurs ruinés sont reconstruits,Et de Ta tristesse les âmes misérables sont satisfaites.Sous l'arche de Ton sourcil,Khosrow trouva la Qiblah de ses prières,Et dans Tes yeux enchanteurs,Farhad, son charme.Tes lèvres rubis accordent à la vieson plaisir,Et la pointe de Ta bouclenous initie à l'aspiration.Qui peut seulement devenirle professeur de Ton AmourQui n'a jamais été l'étudiantde Ta tristesse?Nous avons abandonnénos propres désirs.Sur le chemin de l'ami,laisse ce qui advient, advenir.La nuit dernière,Dans un état d'intoxicationJ'ai trébuchésur le seuil de la mosquéeDes louanges à Son envergureétaient chantées là, par...

Back to top