Lectures Soufies...

  • Catégorie : Poemes
  • Écrit par Dr Nurbakhsh
  • Affichages : 53225

La valeur du vin

Le feu de l’amour durant de nombreuses années, brûla mon coeur,brûla mon âme,
jusqu’à ce que le Bien Aimé m’enseigna le chemin, ou comment être amoureux.
La jalousie de l’amour ne me laissa pas l’occasion de crier,
et pour que je ne parle pas il me scella les lèvres.
J’ai tellement dansé passionnément comme un papillon en tournant autour de Lui,
qu’il me brûla comme une bougie et m’enflamma à chaque réunion.
Pour que j’élève aujourd’hui le chant de l’amour,
durant de nombreuses années, il me réserva dans le coeur des temps.
Je suis le disciple du maître de la voie qui m’acheta mon « moi »,
en échange d’une coupe de vin, et qui m’a vendu de nouveau dans la taverne.
Nurbakhsh disait en étant ivre, grâce au souffle de celui qui donne l’âme :

« Le feu de l’amour durant de nombreuses années, brûla mon coeur, brûla mon âme ».

Extrait du Divan du maître Dr. Javad Nurbakhsh. - Traduit du persan.

Leave your comments

0
terms and condition.
  • No comments found
Back to top